coucoo (Small).png

La marchandisation de l'eau et de la biodiversité au lac de Montbel

Article par GC.

 
Tag pierre.jpg

A consulter sur le "Cloud" (espace de stockage virtuel)

Atlas de la Biodiversité (ABC) de Montbel (inventaire faunistique et floristique), Révision allégée du PLU de Montbel, rapport de l'enquête publique, plan de gestion environnemental (PGE) proposé par Coucoo, étude complémentaire de la loutre, ...

... et bien d'autres informations complètes et détaillées se rapportant au dossier "Coucoo  et le lac à niveau constant de Montbel".

Par ici le Cloud
 

"Atlas de la Biodiversité Communale autour du lac de Montbel :

L'incohérence du projet Coucoo"

Article de Claudine Delmas, naturaliste, février 2022. 

 
Balbuzard pêcheur

Hivernage du Balbuzard Pêcheur

Article de Carine Delmas

 
plongeons imbrin.jpg

Stationnement hivernal d'un groupe de 4 Plongeons imbrin
(Gavia immer)

au lac de Montbel. Hiver 2022

Par Carine Delmas, naturaliste.

 
 
Pie grièche écorcheur Lac Montbel_edited.jpg

Liste des espèces faunistiques observées dans le périmètre du lac constant de Montbel

(hors classées nuisibles).

 

Documents permettant de comprendre la méthodologie utilisée pour la  hiérarchisation des enjeux régionaux de conservation des espèces protégées et patrimoniales en Occitanie

Oui c'est assez technique ...

Empusa-pennata-La.jpg
 
thank you.jpg

Une petite cabane écologique avec SPA à   100 000e pièce dans les bois pour l' éco-touriste aux goûts simples se reconnectant à la nature et surtout une petite entreprise locale ayant besoin du soutien des élus locaux et des fonds publics pour planter son rostre dans le patrimoine collectif précieux et fragile ... Pour son seul et unique "intérêt financier" ( petit pléonasme). Mais surtout nous pouvons être rassurés car cette équipe de philanthropes dévoués (élus locaux et Coucoo) est là pour protéger la nature et les écosystèmes du ravage de l'urbanisation cupide et incontrôlée car l'on sait bien aujourd'hui grâce aux études et notre expérience collective que c'est l'une des raisons principales de la disparition irrémédiable des espèces sauvages (sic "déclin de la biodiversité" ou "effondrement des espèces" ou "rapport alarmant du GIEC")... Bravo et merci !

CI-DESSOUS L'ARTICLE DEDIE A COUCOO DANS L'ECHO TOURISTIQUE

 
190714005 Libellule.jpg

Parlons argent !

Au-delà de l’impact environnemental désormais bien identifié, jetons un oeil à un autre aspect du projet de Coucoo: son volet économique.


Dans son rapport de l’enquête publique (révision allégée du PLU de Montbel) le commissaire-enquêteur livre quelques éléments :


« La société COUCOO apporte un financement sur fonds propres de 0,6 M d’euros et bénéficie d’un prêt participatif de 1 M d’euros attribué au titre du fonds tourisme de la région Occitanie (dont l’objet est de financer les projets touristiques innovants). Le vice-président de l’association des maires de France en charge de la région Occitanie a tenu à rédiger une contribution favorable au projet. La société a également obtenu l’attribution de deux prêts pour un montant total de 1,5M€ (Crédit Agricole Midi Méditerranée et Crédit Agricole Bourgogne Franche Comté). A cela s'ajoutent l'intervention de la BPI avec un prêt de 400K€, ainsi qu'une avance remboursable de la Région Occitanie pour un montant de 500K€. »

A quoi il convient de rajouter, pour l’ instant, un investissement partagé de 240K€ entre la commune de Montbel (100 habitants) et les syndicats départementaux d’ eau et d’ électricité, au titre du financement des réseaux. (1)

Les largesses des collectivités (je ne parle pas des banques qui font ce que font les banques : des prêts rentables) sont justifiées par des créations d’emplois.

Là encore regardons de plus près : 4 emplois permanents, et un nombre élastique de CDD allant de 10 à 15.

Donc les collectivités mettent sur la table 2,150 M€ pour 4 emplois permanents, au détriment d’un site exceptionnel du point de vue environnemental, que la nature a mis 35 ans à reconquérir.

Et cela alors même que dans son manifeste le Congrès Mondial de la Nature (qui s’est tenu à Marseille en septembre 2021), appelle à « l’arrêt des investissements nocifs pour la nature, et leur réorientation vers des projets qui au contraire, contribuent à la Nature ». 


Nous voilà, une fois encore, face aux contradictions des élus : de fortes déclarations, de nobles engagements mais une politique court-termiste et suicidaire alors que l’on sait, sans contestation possible, que nous allons très vite vers une tragédie climatique et environnementale.

Plutôt qu’orienter les fonds publics vers une vraie protection de la nature, vers une activité touristique « intelligente » permettant d’acquérir ou d’améliorer les connaissances en matières de patrimoine et d’environnement, les élus foncent tête baissée dans le panneau de « l’hébergement insolite » habillé de vert. Que retiendront les clients de Coocou de leur « nuit insolite » ? Certainement pas une sensibilisation à la crise climatique et environnementale !

C’est aujourd’hui et partout qu’il faut agir. C’est à ce titre que le combat contre le projet de Montbel est exemplaire.


Hervé


 

En chiffres...

20190804_082515_edited.jpg

1/ Financement estimatif de la commune et du syndicat départemental d’ énergie 09 (SDE09) :

-Rive Nord ( secteur Lugas)  extension du résaux électrique :

Coût total extension basse tension 13500e HT

Part de la commune de Montbel 8100e HT



-Rives Sud ( Bois de La Fajane)  Poste à créer afin de déservir environs 9 cabanes dans une zone naturelle protégée

Prévisionnel 146 900e HT

Part de la commune 88150e HT



210415003-Papilio-i.jpg

2/Financement estimatif de la commune et du syndicat mixte départemental de  l’ eau et de

 l’ assainissement  (SMDEA09) :

-Rive nord (secteur Lugas) : adduction d’ eau potable

68 336,65 Euros (HT).

-La rive sud n’ est pas mentionnée. Comme pour  l’électricité tout est à créer en pleine forêt.

Coût total provisoire pour la commune de Montbel :

96250 Euros pour 100 habitants et 14 emplois dont 10 saisonniers